Actualité·Autres·Santé

Et si on en parlait? #1

Bonjour =)

Aujourd’hui je reviens pour un sujet particulier. Je n’avais pas prévu de faire cet article  mais je suis tombée sur l’émission « Toute Une Histoire » (que je regarde chaque jour bien évidemment =P) et je crois que le sujet me touche bien plus que je ne le pensais.

Capture d’écran 2016-01-18 à 16.27.01L’émission parlais du cancer du sein chez des jeunes femmes de moins de trente ans… Sincèrement, je suis admirative, pas seulement de ces jeunes femmes mais de toutes celles qui en sont atteintes et qui se battent contre une maladie de façon générale. Dans l’émission, elles ont partagé avec humour et positivité leurs expériences face au cancer, leurs astuces pour garder sa féminité. Elles dégagent toutes une image de femme forte, comme si cette maladie n’était « rien ».

Pourtant, les traitements sont longs et éreintants… Je n’ai jamais été atteinte de cette maladie, mais je l’ai vécu dans ma famille. Depuis, je pense que ma vision des choses à beaucoup changée. Avant, ça n’était qu’aux autres que ça pouvait arriver et puis quand on apprend que la maladie n’est pas si loin de vous, ça n’est plus pareil. Je trouve que les personnes qui témoignent sont d’une aide incomparable tant pour les personnes malades que pour les personnes qui ne le sont pas. Elles permettent à leur façon de mieux appréhender l’avenir après la maladie mais aussi de donner du courage et de la force aux personnes qui sont malades.

Et puis, en tant que jeune fille (j’ai 24 ans mais toujours du mal à me sentir jeune femme, allez savoir pourquoi ^^), je me pose la question de savoir si, moi aussi, un jour, je vais être atteinte d’un cancer du sein. Alors cela peut paraître très égocentrique, mais c’est une grande interrogation car nous avons tous des manières différentes de réagir face à la maladie: vais-je être forte, est-ce que je vais avoir mal, quel traitement vais-je avoir, vais-je avoir une ablation? Parce qu’il faut se l’avouer, quand on entend parler de l’histoire d’Angelina Jolie, ça fait quand même un peu flipper! On se dit qu’il faut être bien forte dans sa tête et que même si sa décision est celle qui est la plus « raisonnable », elle n’en reste pas moins difficile à prendre. Parce que oui, je suis désolée de le dire mais en tant que fille, je ne me verrais pas sans mes oranges! =P Car au delà du maquillage, ce sont tout de même mes formes qui m’ont donné l’impression d’être féminine.

Mais je n’écris pas cet article pour parler de moi, je voulais dire simplement merci mille fois à ces jeunes femmes qui ont témoigné cet après-midi et merci aussi à toutes celles qui témoignent chaque jour.

Je vous partage deux liens qui vont emmèneront sur leur blog afin que vous puissiez aller jeter un coup d’oeil sur la façon dont ces jeunes femmes ont vécu (ou vivent) avec la maladie:

Quant à Noémie, sa pièce « Maligne » est au théâtre du Petit Saint Martin et relate son parcours face à la maladie avec humour.

J’espère sincèrement que cet article vous aura plu, je vous invites fortement à revoir l’émission et à faire un tour sur les blogs et à aller voir la pièce « Maligne » si vous en avez l’occasion =) Et surtout prenez soin de vos oranges, de vos clémentines, de vos noix de coco, bref prenez soin de vos fruits et en cas de doute, rien de vaut une consultation chez un professionnel!!  N’hésitez surtout pas à partager vos expériences personnelles, ce blog est avant tout créé pour l’échange =)

Capture d’écran 2016-01-18 à 16.27.08.png

PS: Je vous informe que vous aller me retrouver sur mon blog tous les lundis, mercredis et vendredis à 18h =P

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s